Vers une fusion des serveurs européens de Rift

Après avoir fermé Rift Prime et lancé un Battle Pass, Gamigo poursuit sa réorganisation de l'exploitation de Rift et annonce une fusion des serveurs européens (et la fermeture du serveur PvP Bloodiron). 

Primaliste

Quel avenir pour Rift, depuis que la licence a été reprise par le groupe Gamigo ? Difficile d’être affirmatif au regard des développements de ses derniers mois : en mars, Gamigo fermait le serveur Rift Prime (qui proposait peu ou prou une version « classic » du MMORPG) ; en avril, l’exploitant imaginait la commercialisation d’un Battle Pass pour un peu moins de dix euros et permettant aux joueurs les plus investis de débloquer des récompenses supplémentaires et aujourd’hui, Gamigo annonce une fusion des serveurs européens du MMORPG.
À compter du 5 juin prochain, les joueurs européens n’auront plus le choix qu’entre trois serveurs publics, tous PvE :

  • Brisesol pour les joueurs francophones
  • Brutwacht pour les joueurs germanophones
  • Typhiria pour les joueurs anglophones
  • Et Cahail, un « serveur caché » utilisé pour les donjons d’équilibrage de charge, les raids et les fronts de guerre.

Les Bloodiron (PVP), Zaviel, Gelidra et Refuge ont donc vocation à disparaitre et seront fusionnés avec le serveur Typhiria (PVE).

Si l’opération concerne peu les joueurs francophones (déjà majoritairement réunis sur le serveur Brisesol), la fusion soulève néanmoins des interrogations de la part des joueurs du MMORPG. D’abord parce que Gamigo ferme le dernier serveur PvP du jeu (selon le studio, la population de joueurs du serveur ne justifie pas qu’il reste ouvert), faisant donc de facto de Rift un MMO PvE – même si les joueurs de Rift n’ont jamais vraiment adhéré aux mécaniques de PvP ouvert du titre, le MMO proposait un vrai contenu pour les amateurs d’affrontements entre joueurs en monde ouvert. Et ensuite parce que les modalités de la fusion ne sont pas (encore) précisées : on ignore comment seront regroupés les personnages et les éléments qui seront effectivement transférés – sur les forums officiels, certains des vétérans de Rift promettent leur départ définitif du jeu s’ils devaient perdre leurs personnages. A contrario, Gamigo précise aussi que cette fusion de serveurs sera l’occasion de migrer les infrastructures du MMORPG sur la plateforme Google Cloud. De quoi, peut-être, espérer une meilleure stabilité des serveurs de jeu.

Réactions (21)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Rift ?

641 aiment, 143 pas.
Note moyenne : (833 évaluations | 85 critiques)
5,8 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de Rift
(513 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

758 joliens y jouent, 2197 y ont joué.