Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 
TS3 qui merdouille
Y'a t'il encore des joueurs de Rift ?
6th Anniversary Parade Tusker Elephant...
[Vidéo] Bande-annonce de lancement de ...
que pensez vous de l'extension?
Dossier guides du fansite JOL-Rift    Dossier Free to Play

La Maison Aelfwar

    
Rédigé par Eliel
Publié le 27 avril 2013 à 22:35
Dernière mise à jour le 27 mai 2013 à 21:38
Sommaire

La nature pour toute loi

Rift

Les Aelfwars ont de tout temps existé, mais ils n'ont pas toujours été associés au culte de Vertécaille. Autrefois, leur nom évoquait la dévotion éternelle et l'honneur de la maison royale des Hauts-Elfes. Mais lorsque Shyla du Foyer Étoilé conduisit le peuple elfe au combat dans la guerre civile mathosienne, le Prince Hylas des Aelfwars resta en retrait avec sa cour, refusant de se mêler aux affaires des hommes.

Shyla succomba à Mathosia et revint à la vie en tant qu'Élue. La maison Aelfwar qu'elle retrouva avait radicalement changé : la dévotion de ses membres envers la nature n'était devenue que pur fanatisme et ils s'étaient attiré les foudres des Mathosiens et des Nains, désormais ennemis. La bénédiction que les Élus avaient reçue de Tavril n'avait plus la moindre importance pour les Aelfwars, car le nouveau dieu qu'ils vénéraient représentait la Vie dans tout ce qu'elle avait de plus bestial et intransigeant : Vertécaille.

Les défenseurs de la nature qu'étaient autrefois les Aelfwars ne sont désormais plus qu'une armée de brigands sans scrupules dont le radicalisme les pousse à haïr la civilisation. Leur force et leur sauvagerie est sans borne, et ils s'emploient dans chacun de leurs gestes à propager de façon toujours plus conquérante la forêt primitive et à libérer leur suzerain.

Le prince venimeux

Rift

Shyla ne put se résoudre à accepter la trahison de Hylas envers son peuple. Elle, plus que quiconque, savait que son cœur était bon et qu'il n'aurait jamais pu envisager de servir Vertécaille. Et la nouvelle Pentarque des Veilleurs avait raison - l'idée lui avait été suggérée par le Seigneur des Fées alors qu'il errait dans les bois, seul, et celui-ci avait depuis infiltré l'esprit du brave prince.

Au fil du temps, Hylas devint le protégé de Twyl. Il apprit à maîtriser la magie de la Vie et se soumit aux ordres de Vertécaille. Twyl voyait en ce charismatique et impitoyable prince un pion idéal, alors que Hylas considérait ce capricieux Seigneur des Fées un meneur indigne de lui. Il obéit à l'arrogance de son maître, mais ne tarda pas à gagner les faveurs de Vertécaille, qui reconnut en l'Aelfwar une agressivité et une malice supérieures. Aujourd'hui, tout le monde semble avoir oublié ce que les adeptes du culte de Vertécaille étaient jadis. Mais les Aelfwars dévoraient bel et bien tout sur leur passage, les forts broyant les faibles, comme les lois de la nature le dictent.

Hylas est un stratège plus chevronné que Twyl et, sous son commandement, les Aelfwars ont étendu leur influence hors de Bois d'Argent, comme de la mauvaise herbe. Ces Elfes corrompus envoient des trolls des forêts, des prédateurs à l'assaut des villageois sans défense et déversent leurs forces primitives, telle une déferlante dévorante. Le Prince Hylas libérera Vertécaille et ensemble, ils règneront sur la forêt comme les rois elfes autrefois.

Lierres rampants

Rift

Une pousse perce le pavé de la place d'un village le matin. L'après-midi, elle a déjà atteint la hauteur d'une colline et la largeur d'un chêne, se ramifiant en lierres épineux qui s'attaquent aux routes et au bétail. Les animaux succombent sous l'asphyxie, recrachant des spores qui prennent racine dans la chair des hommes et donnent naissance à des orties. Le jour suivant, les racines sont aussi élevées qu'un Bois-Granite et les chaumières se sont effondrées sous la pression de ces tentacules.

Une semaine passe et le village entier a été englouti. Il ne reste plus qu'une forêt hideuse où bois et os s'entremêlent. Un Elfe se fraie un chemin jusqu'au prochain village, sa bourse remplie de Graines de Vie.

Source de l'article :
1|2|3|4|5|6