Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 
TS3 qui merdouille
Y'a t'il encore des joueurs de Rift ?
6th Anniversary Parade Tusker Elephant...
[Vidéo] Bande-annonce de lancement de ...
que pensez vous de l'extension?
Dossier guides du fansite JOL-Rift    Dossier Free to Play

Le Pic de Pin de fer

    
Rédigé par Eliel
Publié le 26 janvier 2013 à 15:40
Dernière mise à jour le 21 mai 2013 à 09:31
Sommaire

La carte et ses légendes

Cliquez sur la carte pour l'agrandir (version haute définition)

Cairn d'Harwin Kalmar (4998,1858)

mobsrares Monstres rares
        1. Vagabond du Néant, niveau 46 (3067,2329 ; le long du pont)
2. Peau-de-Gel, niveau 42 (4579,1384)
3. Hogger le Détraqué, niveau 43 (3766,1758)
4. Crinière acérée, niveau 47 (3554,1809)
5. Drake Sang-noir, niveau 44 (3724,2188)
6. Émissaire Kavenik, niveau 45 (2830,1986)
7. Guetteur de Pic Arctique, niveau 47 (4703,1302)
8. Dagda Gourme-crâne, niveau 40 (4142,1929)
9. Tempête tourbillonante, niveau 47 (3644,1562)
10. Mutileur Pattegel, niveau 41 (4241,1946)
Énigme (3768,2294)
donjon Précipice abyssal (niveau 48 - 50)
porticulum Porticulums

 

Un froid éternel

Une montagne drapée de neige domine au loin le Bois du Crépuscule et Mornelande. L’hiver jamais ne cesse sur ses flancs, et ses roches escarpées sont recouvertes de neige immaculée, si pure que les voyageurs en sont aveuglés lorsque le soleil s’y réfléchit. Les lieux sont d’apparence austère et morose, mais nullement désertique grâce à des pins s’élevant à des centaines de mètres au-dessus des neiges. Leur robustesse donne d’ailleurs son nom au lieu : le Pic du Pin de Fer.

LLe Pic du Pin de Fer a toujours été une demeure de neige et de glace, sa magnificence sans âge est tout aussi cruelle qu’anormale. Il ne change jamais, beau et immuable, tel une sculpture de glace.

En effet, le froid éternel est d’origine magique : Crucia, le Dragon de l’Air, repose enterrée sous la glace dans sa cité-temple. La sorcellerie qui la maintient s’est répandue au sein de la montagne, donnant une nature éternelle à l’hiver qui règne dans le Pic du Pin de Fer.

Piégée sous les glaces

Durant l’Âge des Dragons, Crucia se rendit au Pic du Pin de Fer à la recherche d’un refuge près des cieux. Elle réduisit en esclavage ses habitants, enchaînant leurs corps et leurs esprits, et les contraignit à bâtir une cité aussi glorieuse et cruelle qu’elle. Là, ses esclaves connurent une vie de misère, privés de leur autonomie par les murmures monotones de Crucia.

Finalement, le Maître de guerre Börte mena une armée pour défaire la Légion de la Tempête de Crucia. Ses alliés, le mage Phynnious Rothmann et Ekkehard, chamane des Valnirs, emprisonnèrent le puissant dragon. Dans un déchaînement de sorcellerie inégalée depuis lors, le chamane et le tout premier des Pyromanciens piégèrent Crucia dans sa propre cité, puis bannirent à jamais la moindre trace de chaleur de l’endroit où elle reposait. Dorénavant la vallée est remplie par un lac de glace sans fond, d’où émergent uniquement les plus hautes tours de l’horrible cité, comme si les griffes de Crucia elle-même perçaient désespérément les murs de sa prison.

Un groupe de marchands s’est installé au bord du lac, forant depuis la surface pour faire des parures et des ornements de la glace éternelle. Ses babioles s’échangent au prix fort tout autour de Pin de Fer, mais certains habitants fuient les marchands et leurs productions. Il est dit que creuser trop profondément cette glace peut attirer l’attention des yeux perçants de Crucia. Qui donc voudrait s’attirer ses foudres ? Ou pire encore, porter un fragment de sa prison en pendent...

Le Chœur des Labeurs

Depuis que les défenseurs de Telara ont vaincu Crucia, l’Oeil-glacé veille sur sa prison du Pic du Pin de Fer. N’ayant juré fidélité ni aux Renégats ni aux Gardiens, cet ancien ordre de veilleurs et de protecteurs est un exemple de dévotion, de sagesse et de prouesse martiale dans tout Telara.

Le plus grand trésor du Pic du Pin de Fer est sans conteste la base opérationnelle d’Oeil-glacé, le Chœur des Labeurs. Cet édifice interdit sert à la fois de caserne et d’armurerie magique, et c’est également l’une des plus grandes bibliothèques de Telara. Cependant, les horreurs des Failles s’acharnent durement contre les défenses du Chœur, épuisant les puissants hommes de la garde comme le soleil fait fondre les vastes glaciers.

Depuis leur quartier général, les occupants du Chœur des Labeurs veillent sur le Pic du Pin de Fer. Dernièrement, leurs patrouilles ont rencontré une surprenante résistance venant des bandits, pillards et autres malandrins se cachant dans les cavités recouvertes de neige et les grottes s’étendant sous les montagnes. Ces scélérats ont lancé un assaut massif sur l’Ascenseur des Chutes blanches, un monte-charge hasardeux qu’utilisent les voyageurs entre le Pin de Fer et le Bois du Crépuscule. Les défenseurs du monte-charge retiennent les bandits, mais nul ne sait pourquoi ils tentent si désespérément de contrôler les sorties du Pin de Fer.

Les vétérans d’Oeil-glacé sont éreintés par les combats incessants, et les nouvelles recrues se font rares. Les gens des Chutes blanches commencent à craindre pour le Pin de Fer. Si même la résolution d’Oeil-glacé venait à faillir, le froid éternel se dissiperait, relâchant Crucia qui menacerait alors d’asservir une fois encore les gens du Pic du Pin de Fer.

Les articles liés à cette zone

Le cairn

L'énigme

Le donjon et le raid

Donjon

Les exploits

Les évènements de zone

Source de l'article :
1|2|3|4|5|6|7|8|9|10|11|12