Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Pyromancien

    
Rédigé par Eolan
Publié le 10 décembre 2010 à 11:32
Dernière mise à jour le 04 février 2013 à 23:53
Sommaire

Présentation

Pyromancer

Le Pyromancien est la maître de la destruction parmi les mages. Dédié à la magie du feu, il tient en respect ses adversaires en invoquant de puissantes déflagrations et des murs de flammes. Capable d'embraser ses opposants, il doit cependant se méfier des combattants capables de surgir en mêlée et de ceux protégés de la chaleur dévorante de ses flammes.

Arbre d'Ame

Histoire du Pyromancien


Pyromancer
Pyromancer

« Reste ici. Ces tours de passe passe que les Elfes t'ont appris n'effraieront jamais la Légion des Tempêtes », railla le frère de Phynnious Rothmann.

Imbécile, songea Phynnious en contemplant ses compagnons, prêts pour la bataille. Mes tours ont même effrayé mes professeurs!

Fils chétif d'un chef de guerre mathosien, Phynnious Rothmann fut envoyé auprès des Elfes pour étudier la magie, plus dans le but d'éviter d'être martyrisé par les hommes du rang que dans celui de faire connaître l'art de la magie à son peuple. Mais les Elfes le renvoyèrent chez lui plus tôt que prévu, non pas à cause de ses recherches sur la magie du feu qui avaient bien failli réduire en cendre leur bosquet sacré, mais parce que le dynamisme du jeune humain avait quelque chose de dérangeant.

Rothmann se traîna jusqu'au bord de la falaise pour observer les valeureux nordiques prendre lentement mais inexorablement le dessus sur l'armée indisciplinée de Crucia. Soudain, une violente décharge électrique surgit au milieu du champ de bataille. Que la foudre ou la peur en soit la raison, les cheveux de Phynnious s’hérissèrent sur sa nuque. Il murmura : « Touché par la Tempête ».

Crucia en personne, le dragon des tempêtes, avait pris possession du commandant de la Légion. Phynnious savait qu'elle était une stratège hors du commun, et que sa magie, faites de la fureur des ouragans et de la puissance de la foudre, était capables d'éradiquer tous les nordiques de cette vallée. Il en avait la certitude. Malgré tout, il galopa vers le champ de bataille, aussi vite qu'un feu d'été se répandant parmi la sécheresse. Alors même qu’il sautait de cheval, Phynneous se transforma en torche vivante et fonça vers le front à l'instant même où les Mathosiens semblaient sur le point de plier.

En première ligne, Rothmann fit s’ouvrir le sol et en extirpa du magma en fusion, exécutant en quelques secondes une incantation que ses tuteurs elfes auraient pris plusieurs minutes à réaliser. Des flammes incandescentes surgirent de ses doigts, carbonisant des nuées de légionnaires et les dispersants aux quatre vents. Le ralliement de la Légion de Tempêtes se mua en débâcle.

Une flèche vint se loger dans l'épaule de Rothmann, affûtant sa concentration à mesure que la douleur fulgurante montait en lui. Le chef possédé de la Légion des Tempêtes avança, visant de sa deuxième flèche le cœur du mage. Phynnious poussa un hurlement de rage et libéra des vagues de flammes qui consumèrent l'arc de son ennemi. Le général dégaina son épée et chargea à travers les flammes. Il n’atteignit jamais Phynnious, figé en statue de cendres a seulement deux pas du mage.

Le rire de Phynnious dispersa sur les cendres qui s'envolèrent dans la brise du nord, rejointes par le rugissement de ses compagnons qui poursuivaient la Légion des Tempêtes en fuite. Une voix résonna dans le ciel : « Je te tuerai, petit mage. »

Des années plus tard, alors qu'il posait la clé de voûte de la prison de Crucia, Phynnious la nargua. « Te souviens-tu de ce que tu m'avais promis ? », demanda-t-il en riant, crépitant comme un feu de joie.


Source de l'article :
1|2|3|4|5|6|7|8|9|10