Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Parangon

    
Rédigé par Eolan
Publié le 07 décembre 2010 à 23:07
Dernière mise à jour le 04 février 2013 à 23:12
Sommaire

Présentation

Parangon

Le Parangon est un maître du combat à deux armes. Ses parades et postures de combat le font ressembler à une tornade en mouvement, qui est aussi capable d'attaquer à distance. Quand d'autres guerriers vont jouer leur va-tout sur un seul coup, le Parangon va s'obstiner contre ses ennemis, les tailladant inlassablement, mais ses méthodes peuvent l'handicaper face à des adversaires pouvant soigner leurs dégâts ou le submerger d'attaques rapides.

Arbre d'Ame

L'histoire du Parangon 


Paragon
Parangon
Paragon
Paragon

Un jour, alors qu’ils étaient en route pour combattre la première incarnation de Regulos, les membres d’un groupe de héros réalisèrent qu’ils étaient suivis. Anan, le Guetteur des Failles revînt alors sur ses pas pour tendre une embuscade à leur poursuivant.

Plus en arrière, Anan finit seulement par trouver un vieux Bahmi assis autour d’un feu de camp. « Assieds-toi, mange quelque chose », lui suggéra sans ménagement l’ancien. Le visage de l’homme était dissimulé sous un chapeau à bord large, il faisait cuire sur une broche ce qui semblait être une espèce de rongeur. « Tu dois savoir cependant que les sbires de Regulos seront là dans un instant. » Quelques secondes à peine après avoir fini sa phrase, un groupe de squelettes apparut au sommet de la colline. Anan s’empara de ses dagues et se tint prêt à défendre le vieil homme contre la première vague d’ennemis.

En un instant, le Bahmi se leva en brandissant une longue lame effilée dans chaque main. « Faisons parler l'acier » rugit-il, et il joignit les gestes à la parole.

Grâce à un nombre vertigineux d'attaques successives, il parvint rapidement à réduire la horde de squelettes en un tas d'os. Alors qu’une seconde vague d’ennemis dévalait la colline, il fendit l’air avec ses épées. Ses lames libérèrent une puissante vague d’énergie qui brisa un à un tous les os tombant sur le sol dans un fracas morbide. Avant même qu’une autre vague ne se présente, il retourna à sa broche pour continuer la cuisson de son repas. Anan ne pouvait qu'admirer la rigueur et la fluidité du vieil épéiste. Dans cette gestuelle atteignant la perfection, chaque lame avait son rôle à jouer. La première donnait le coup fatal tandis que l’autre relançait sa danse vers la cible suivante. Lorsqu’un des ennemis parvint à lui faire lâcher l’une de ses lames, le Bahmi ne se démonta pas et s’empara du tournebroche brulant pour se défendre

Le dernier squelette tombé, un gigantesque golem de chair apparut à son tour au sommet de la colline. La lueur du soleil couchant projetait son ombre monstrueuse sur le versant. Lorsque cette masse de chair dévala la pente pour se jeter sur le vieil épéiste, celui-ci croisa ses mains sur son torse et hurla « la Voie de la Montagne » !

La monstruosité chargea et s’écrasa contre le vieil homme dans un bruit sourd, comme si elle venait de percuter un pilier de granite. Désorienté, le golem recula maladroitement, le Bahmi, lui, n’avait pas bougé d’un pouce. Avant qu’il puisse reprendre ses esprits, Anan rejoignit le vieil homme pour prendre la créature en tenaille et la bataille tourna rapidement à leur avantage. Avant même la tombée de la nuit, le vieil homme avait pu tranquillement retourné à son campement pour déguster son repas.

« Vous êtes un grand guerrier », salua le Guetteur des Failles. « Je m'appelle Anan. Mes compagnons et moi nous sommes donné pour objectif de terrasser Régulos. Vous joindriez-vous à nous ? »

Le vieil homme croqua dans la cuisse du rongeur enfin cuit, et répondit avec une étincelle au fond des yeux. « Je suis Won Odego, et je me joindrai à vous avec joie. Mais avant toute chose, je dois manger. » C'est ainsi que le fondateur de la Voie du Parangon partit à son tour en croisade contre Regulos.


Source de l'article :
1|2|3|4|5|6|7|8|9|10