Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Saboteur

    
Rédigé par Eolan
Publié le 22 janvier 2011 à 09:44
Dernière mise à jour le 04 février 2013 à 23:14
Sommaire

Présentation

Saboteur
Le Saboteur porte à merveille son nom. Maître de la versatilité, il utilise un ingénieux système de charges explosives qu'il peut utiliser à distance ou à proximité de ses cibles pour saper les capacités de ses ennemis ou apporter la destruction d'un coup d'éclat sur le champ de bataille. Comme tout travail d'orfèvre, celui du saboteur requiert du temps. Si ses adversaires le laissent maître de celui-ci, le saboteur pourra déterminer l'issue d'un combat avant son engagement, dans le cas contraire il éprouvera les plus grandes difficultés à placer ses différentes charges avant de succomber aux assauts ennemis.

Arbre d'Âme

Histoire du Saboteur


Saboteur

Le bastion doré de Laethys, dans le désert de Sable-chatoyant, n'avait qu'une seule faiblesse : son portail de l'ouest. Ce dernier donnait sur un canyon dont la position stratégique assurait l'échec des troupes qui seraient assez insensées pour s'y aventurer. Même la plus petite des patrouilles ne pouvait y passer inaperçue, aussi, la destruction de ce portail ce devait d'être la mission d'un seul homme. « Ou dans ce cas, celle d'une seule femme », se disait Kushi Tolui, une Saboteuse Bahmi, alors qu'elle finissait d'attacher les derniers explosifs aux piliers du portail. Tout en essuyant la sueur et la poussière sur son front, elle se dirigea à pas de loups vers le centre du portail.

« Eh, vous ! » Elle sursauta. Trois sentinelles se tenaient debout derrière elle, le soleil du désert scintillant sur la pointe de leurs lames. « Il serait plus judicieux de vous rendre. »

« Judicieux peut-être, mais pas amusant du tout. » Un grand sourire illumina son visage et Kashi leur lança une bombe asphyxiante qui se rompit, les étouffant dans une nuée de gaz. Se précipitant vers le centre du portail pour s'enfuir, elle recouvrit ses pas de chausse-trappes.

Arrivée au milieu du portail, Kushi se mit à construire une bombe à la vitesse de l'éclair. Les sentinelles arrivaient. L'un d'eux déclencha l'une des mines qu'elle avait mise en place, propulsant ce dernier loin du portail. Mais les deux autres semblaient fermement résolus. Elle soupira alors et leur dit : « Vous ne savez réellement pas quand il faut s'arrêter ? »

Alors que le premier des deux gardes s'approchait d'elle, Kushi le surpris en lui plantant un petit objet en plein dans la poitrine. Il la regarda comme un animal surpris avant de la frapper avec la poignée de sa lance. La deuxième sentinelle vint le rejoindre et ils la rouèrent de coups. Battue et couverte de sang, Kushi capitula. L'un des deux garde grogna et lui demanda : « Ça sera tout ? »

Elle leur fit un clin d'œil en leur souriant, ses lèvres toutes fendillées. C'est à ce moment qu'ils s'aperçurent des douzaines de petits objets métalliques dont ils étaient recouverts. Ils la regardèrent et découvrirent la bombe à ses côtés. « Tu ne le ferais pas », bégaya la première des sentinelles. « Tu périras dans l'explosion ! »

Saboteur

Kushi fixa son regard sur le canyon derrière eux. Les forces Telariennes franchissaient le gouffre, dirigées par Amardis le Paladin, son armure luisant sous les rayons du soleil. Au même instant, les murs des canyons pullulaient des sbires de Laethys, tandis qu'au loin s'approchaient des troupes d'ogres. Si le portail n'était pas tombé, les forces de Telara seraient vaincues.

Crachant du sang, elle se mit debout et annonça : « Je suis prête à aller à la rencontre de mes ancêtres. Et vous ? » Kushi déclencha les explosifs et sauta du mur.

Une explosion massive et multicolore frappa le portail de plein fouet, le faisant s'écrouler aux pieds de l'armée Telarienne. C'est au cœur du portail que le festival commença, le feu se propagea dans un enchaînement d'explosions fracassantes et le portail entier s'effondra. Tout devint un enchevêtrement de bois et de flammes, révélant la tanière de Laethys.

Alors que la brume poussiéreuse se dissipait, le corps de Kushi apparut près des décombres. Amardis courut la rejoindre. L'œil à demi ouvert et toussotant, la Bahmi prononça d'une voix rauque : « C'est fini ? »

« C'est fini » dit Amardis en souriant. « Laethys est à nous. »


Source de l'article :
1|2|3|4|5|6|7|8|9|10